Matériaux

Theme

Pouvoir toucher les objets que nous percevons est important. Cela nécessite que le matériau, la texture et la couleur soient plus naturels.

L ’éclairage des zones urbaines a deux aspects : la nuit, l’effet et la nature de la lumière dominent, alors que le jour, l’éclairage est présent dans l’espace comme élément de design. Dans un concept d’éclairage urbain réussi, les deux aspects sont en harmonie avec l’atmosphère spécifique de l’environnement, avec les besoins pratiques et émotionnels des habitants, ainsi qu’avec les attentes des visiteurs. Pour une conception d’éclairage qui valorise une identité spécifique, le quartier et les environs se sont imposés comme des cadres de référence idéaux. L’objectif est de créer une atmosphère unique suscitant un sentiment de bien-être grâce à des luminaires qui offrent un grand choix d’effets lumineux.

Les progrès de la LED et des optiques permettent d’obtenir des effets d’éclairage de plus en plus variés, constituant une opportunité de libérer le paysage urbain de l’encombrement visuel. Outre la forme, nous considérons que la couleur et le matériau sont des éléments de design clés pour communiquer sur l’identité d’un lieu et sur ses caractéristiques. Avec la perception d’un quartier urbain comme d’un espace où l’on vit, les perspectives s’élargissent, comme c’est le cas depuis longtemps en design d’intérieur.

Métal

Les métaux tels que l’acier et l’aluminium sont devenus les principaux matériaux utilisés pour les mâts et les luminaires dans les zones urbaines, avec des revêtements spécifiques comme le thermolaquage – généralement pour protéger contre la corrosion. Une gamme très large de couleurs permet de concevoir des nuances harmonieuses et riches en contraste. Ces nuances peuvent être associées à des teintes de réflecteurs particulières comme le doré ou combinées aux couleurs utilisées pour la surface des luminaires. Outre les possibilités offertes par les surfaces peintes, il existe également des finitions métalliques bronze, or ou cuivre créées par galvanisation ou anodisation. Ces surfaces apportent une touche supplémentaire permettant aux produits de s’associer superbement à leur environnement.

Béton

Le béton est encore rarement utilisé comme matériau pour les luminaires, bien qu’il soit le matériau le plus largement utilisé dans l’architecture moderne. Le béton est un caméléon : selon la façon dont il est traité, il peut former des surfaces lisses ou rugueuses, et il peut également être coloré pour mieux s’intégrer à son environnement. Sous forme de béton clair légèrement structuré, il se montre transparent, simple et développe le calme. Des touches de couleur, comme des réflecteurs dorés, peuvent contraster de manière séduisante avec la fraîcheur du béton. D’un point de vue pratique, le matériau est robuste et durable. Les éléments en béton participent à l’architecture dans les zones urbaines, ce qui est idéal pour un paysage urbain plus clair et emblématique.

Bois

A l’image de la nature qui fait de nouveau partie intégrante des zones urbaines dans les concepts d’aménagements, le bois, qui est une matière première renouvelable, connaît également une renaissance. Ses avantages vont bien au-delà du simple fonctionnel : le bois suscite des émotions, communique une sensation de chaleur et de naturel, a un effet relaxant tout en créant une atmosphère vivante. Le bois absorbe le CO2, rejette de l’oxygène et se fond parfaitement dans l’environnement. Comme matériau pour les luminaires et les mâts, le bois est idéal pour des espaces de vie en harmonie avec la nature et où l’objectif est que les gens se sentent bien. Le bois est un matériau naturel vivant, chaleureux et d’une texture agréable, perçu comme relaxant et apaisant. Une sélection précise du type de bois et de sa source ainsi qu’un traitement correct de la surface sont la clé de ses propriétés techniques. Le traitement du bois le protège non seulement des effets des intempéries, assurant ainsi une longue durée de vie, mais affecte également son aspect : par exemple par des effets de vernis qui égayent sa teinte naturelle, l’assombrissent ou la rendent plus froide ou plus chaude sans masquer le grain du bois ni son caractère typique.

Verre et polycarbonate

Pour protéger nos modules d’éclairage, nous utilisons du verre. Sa haute perméabilité à la lumière fait du verre non seulement un matériau de construction privilégié des architectes mais aussi, en raison de son bon indice de réfraction, un matériau fonctionnel dans le domaine de l’éclairage – pour les lentilles, les filtres, le verre de fermeture du luminaire. Les chercheurs et les ingénieurs ont réussi à le débarrasser de sa réputation de matériau fragile. Les éléments en verre trempé résistent aux contraintes des luminaires – et peuvent être recyclés facilement en fin de vie du produit. Les plastiques transparents comme le verre acrylique (PMMA) ou le polycarbonate (PC) sont une alternative au verre et ont le même rendu visuel que lui. L’avantage c’est qu’ils sont plus légers, et encore plus robustes. Ils peuvent être façonnés comme des thermoplastiques par moulage, afin de créer des pièces complexes servant d’éléments visuels et structurels dans les luminaires. La possibilité
d’un recyclage homogène garantit que les ressources valorisées soient utilisées de la meilleure façon possible.

Nous avons sélectionné certains de nos projets préférés pour montrer comment les matériaux peuvent ajouter de la valeur et de la profondeur à des espaces soigneusement aménagés.

Jüdisches Museum, Frankfurt/Main

Prenons contact
Nous sommes impatients de vous aider à créer des projets d’exception.

Sélectionner le pays et la langue

Just like other websites, we use cookies to improve and personalize your experience. We collect standard Internet log information and aggregated data to analyse our traffic. Our preference and marketing cookies allow us to adapt our content and ads to our audience interests.