Select region and language

Monday 6 July 2015

Light Plus, forum de l’éclairage à Berlin

Sous le titre ““Ligh­ting — Next Level””, à partir de Juillet 2015, des experts inter­na­tio­naux expliquent ce que signi­fie le déve­lop­pe­ment durable pour la concep­tion de l’éclairage dans l’ère des lumi­naires LED. Les trois pré­sen­ta­tions et la table ronde sont foca­li­sées sur les pro­duits LED à long terme, sur le déve­lop­pe­ment des concep­tions d’éclairage, sur les inter­faces entre les hommes et la tech­no­lo­gie.

Sous le titre ““Ligh­ting — Next Level””, à partir de Juillet 2015, des experts inter­na­tio­naux expliquent ce que signi­fie le déve­lop­pe­ment durable pour la concep­tion de l’éclairage dans l’ère des lumi­naires LED. Les trois pré­sen­ta­tions et la table ronde sont foca­li­sées sur les pro­duits LED à long terme, sur le déve­lop­pe­ment des concep­tions d’éclairage, sur les inter­faces entre les hommes et la tech­no­lo­gie.

Tra­di­tio­na­liste ou créa­teur de ten­dance?

Com­ment devrait appa­raître un lumi­naire LED qui va fonc­tion­ner pour plus de 50.000 heures, afin qu’il ne soit pas rem­placé bien avant la fin de sa vie en raison de la concep­tion ou de la mode?

Dans les chambres d’hôtel, dans le salles de repré­sen­ta­tion des entre­prise, ou même dans l’éclairage rési­den­tiel, un lumi­naire est sou­vent uti­lisé moins de deux mille heures par an. Un lumi­naire LED fonc­tion­ne­rait pour envi­ron 25 ans. Donc y a-t-il place que pour un design clas­sique? Pas néces­sai­re­ment — comme affirmé par le prof. Paul W. Schmit de Uni­ver­sité des sciences appli­quées de Hil­de­sheim. La numé­ri­sa­tion de la lumière ouvre de nou­velles options pour l’éclairage de contrôle: l’éclairage «intel­li­gent», ainsi défi­nit par Paul W. Schmit, l’éclairage dans l’internet des objets ou par wifi de la lampe consti­tuent les pre­miers déve­lop­pe­ments d’une tech­no­lo­gie qui va rem­pla­cer l’interrupteur. Cela pour­rait conduire à un chan­ge­ment com­plet du com­por­te­ment des consom­ma­teurs et des inves­tis­seurs, pour satis­faire désirs jusque-là incon­nues.

Concep­tion durable

Dans les pre­mières années de l’utilisation de l’éclairage LED, le concept de déve­lop­pe­ment durable était sou­vent axée sur l’efficacité en termes de ren­de­ment lumi­neux. Aujourd’hui on a de plus de plus une approche glo­bale, en consi­dé­rant le cycle de vie com­plet du sys­tème entière: la concep­tion du lumi­naire doit être aussi durable que la tech­no­lo­gie uti­li­sée. ““Mais quel rôle joue le temps dans la concep­tion?» – demande le prof. Holger Fricke de l’Université des Sciences et des Arts appli­qués de Hil­de­sheim dans la pre­mière lec­ture de la soirée. Il a ana­lysé les carac­té­ris­tiques qui défi­nissent un pro­duit comme clas­sique“. Il a éga­le­ment sou­li­gné que le pro­grès tech­no­lo­gique n’active pas auto­ma­ti­que­ment des révo­lu­tions dans la concep­tion. L’émergence de nou­velles concep­tions de design se véri­fie sou­vent plus tard: par exemple, un grand pour­cen­tage des pro­duits actuel­le­ment doués d’éclairage LED res­semblent tout à fait aux sources de lumière conven­tion­nelles.

Qu’est-ce que veut le client? Qu’est-ce qu’il sait?

La tech­no­lo­gie LED repré­sente un saut dans le déve­lop­pe­ment tech­no­lo­gique, en appor­tant un chan­ge­ment fon­da­men­tal dans un sec­teur très tra­di­tion­nel. L’impact des nou­velles fonc­tion­na­li­tés du pro­duit aug­mente les attentes du client. ““Com­ment dif­fé­rent cette fois?””, a demandé le Dr Kars­ten Ehling (Licht­Vi­sion, Berlin) pen­dant sa pré­sen­ta­tion. Il y a, par exemple, des clients qui sont très fami­liers avec les spé­ci­fi­ca­tions du LED, mais qui peuvent perdre de vue les cri­tères de qua­lité de la lumière. Dans d’autres cas, ils consi­dèrent très impor­tant la qua­lité de la concep­tion, sans consi­dé­rer les assu­rances tech­niques qui assurent la sécu­rité d’investissement du maître m d’ouvrage. Le concep­teur d’éclairage doit penser à ce large éven­tail de clients, et les infor­mer de l’intérêt d’une solu­tion opti­mi­sée, conclut Kars­ten Ehling.

Net­toyage, incli­nai­son, rota­tion

Le fait que le rythme de l’innovation dans les appli­ca­tions d’éclairage ne dépend pas seule­ment par la tech­no­lo­gie des sources lumi­neuses a été mis en évi­dence dans la confé­rence du Prof. Kai de Gluck de l’Université des sciences appli­quées de Ham­bourg (Dépar­te­ment d’Informatique appli­quée). Les contrôles d’éclairage opti­mi­sés pour l’efficacité éner­gé­tique ont besoin d’interfaces opé­ra­tion­nelles qui vont au-delà des carac­té­ris­tiques de l’interrupteur clas­sique. Com­ment l’homme va-t-il inter­agir avec la lumière, dans l’avenir? Le contrôle ges­tuel et les péri­phé­riques d’entrée mobiles consti­tuent désor­mais des dis­po­si­tifs pri­maires. Les études sur le com­por­te­ment des uti­li­sa­teurs dans le quadre du projet ““Living Place”” à Ham­bourg montrent indé­nia­ble­ment que les concepts opé­ra­tion­nels doivent fonc­tion­ner de manière intui­tive: une bonne concep­tion est donc indis­pen­sable pour ces inter­faces.

Sti­mu­lant et inter­dis­ci­pli­naire

L’événement Light-Plus a ins­piré les réflexions des visi­teurs avec ses thé­ma­tiques et son atmo­sphère sti­mu­lante.
Les dis­cus­sions ani­mées au cours de la table ronde et après les pré­sen­ta­tions ont mis en évi­dence un dia­logue inter­dis­ci­pli­naire entre les par­ti­ci­pants: encore une fois Selux a su pro­mou­voir l’échange entre les esprits nova­teurs et créa­tifs de dif­fé­rentes dis­ci­plines.

À propos de Selux

Le groupe Selux est un leader de solu­tions d’éclairage pour des appli­ca­tions inté­rieures et exté­rieures. En agis­sant de manière durable, Selux est capable de main­te­nir des normes éle­vées en matière d’efficacité éner­gé­tique, d’ergonomie et de concep­tion de pro­duits. Fondée à Berlin en 1948, Selux est une société mon­diale qui est opé­ra­tion­nelle en Europe et en Amé­rique du Nord employant 565 col­la­bo­ra­teurs. Quelques exemples de pro­jets connus aux­quels Selux a déjà par­ti­cipé com­prennent le «Park am Gleis­dreieck» à Berlin, le Porsche Museum de Stutt­gart, le Vieux-Port de Mar­seille ou encore le Mémo­rial 911 à New York.

Vous êtes sur Selux International